Session 4 Alimentación, solidaridad ciudad-campo y control del crecimiento metropolitano

Renouvellement agricole et alimentaire dans les métropoles françaises

Perrin Coline, Soulard Christophe-Toussaint, Baysse-Lainé Adrien, Hasnaoui Amri Nabil   INRA, UMR Innovation, Montpellier

 

La question agricole a d’abord été abordée dans les métropoles françaises sous l’angle de la relocalisation des exploitations agricoles menacées par l’extension urbaine. La montée des préoccupations environnementales a ensuite fait de la préservation des terres agricoles un enjeu de développement durable. Dans les années 2000, la généralisation des SCOT instaure une vision intégrée de l’aménagement territorial entre la ville et les campagnes environnantes (Bonnefoy 2011).

Parallèlement, des mouvements citoyens et agricoles revendiquent un changement de modèle agricole et alimentaire. Ils promeuvent le local en opposition aux contradictions et risques du système agro-industriel (Chiffoleau et Prévost 2012). Suite à la crise de 2008, la diffusion de ces initiatives locales et d’un discours alarmiste sur la sécurité alimentaire mondiale incitent l’Etat à décentraliser une partie de sa politique alimentaire et à promouvoir une « territorialisation » des projets alimentaires.

Dans ce contexte, la relocalisation des activités agricoles et du système alimentaire est perçue comme un des vecteurs de transition agro-écologique et de durabilité des métropoles (Brand et Bonnefoy 2011). Toutefois, les modalités prises par ce mouvement restent mal connues et difficiles à évaluer (Lardon et Loudiyi 2014). Il existe par exemple une controverse sur la durabilité de la production locale (Born et Purcell, 2006). Une autre controverse porte sur le caractère marginal de ces micro-initiatives agricoles et alimentaires et sur leurs capacités à transformer le système alimentaire (Le Velly, 2017). Enfin, la question de la gouvernance alimentaire est posée au niveau local (Poulot 2014 ; Perrin et Soulard 2014). De nouvelles relations s’établissent-elles entre acteurs publics, opérateurs privés et porteurs d’initiatives locales ?

C’est ce dernier point que notre communication propose d’éclairer en comparant le traitement de la question agricole et alimentaire dans quatre métropoles françaises. Notre hypothèse est que le renouvellement, envisagé par le développement d’initiatives renforçant le système agricole et alimentaire local, se déploie en fait très différemment selon les territoires et les acteurs qui le portent. Nous proposons donc d’analyser le rôle respectif des acteurs institutionnels, publics et professionnels, et des acteurs privés, notamment les consommateurs et les agriculteurs, dans les configurations locales observées.

Pour ce faire, nous comparons les dynamiques d’acteurs dans deux métropoles régionales, Lyon et Montpellier, et deux villes au rayonnement départemental, Amiens et Perpignan. L’agriculture y présente différents visages : elle est spécialisée dans une filière à Amiens (grandes cultures) et Montpellier (vigne), tandis qu’elle est plus diversifiée à Lyon (polyculture-élevage) et à Perpignan (maraichage, vignes et arboriculture).

Pour chaque métropole, une rapide chronique permet d’identifier les acteurs des initiatives locales et de préciser leur rôle et leurs liens. Nous tirons de cette comparaison des enseignements sur les moteurs et l’ampleur du renouvellement agricole et alimentaire dans les métropoles françaises ainsi que sur les formes de gouvernance multi-acteurs qui s’instaurent.

 

Références 

Bonnefoy S., 2011, La politisation de la question agricole périurbaine en France : points de repère, Urbia, 12, 11-20.

Born B., Purcell M., 2006. Avoiding the local trap: scale and food systems in planning research, Journal of Planning Education and Research, 26, 195–207.

Brand C., Bonnefoy S., 2011. L’alimentation des sociétés urbaines : une cure de jouvence pour l’agriculture des territoires métropolitains ?, VertigO, 11, 2

Chiffoleau, Y., Prevost, B., 2012. Les circuits courts, des innovations sociales pour une alimentation durable dans les territoires, Norois, 224, 7-20

Lardon S., Loudiyi S., 2014. Agriculture et alimentation urbaines : entre politiques publiques et initiatives locales, Géocarrefour, 89, 1, 3-10.

Le Velly, R. 2017. Sociologie des systèmes alimentaires alternatifs. Une promesse de différence, Paris, Presses des Mines

Perrin C., Soulard C.-T., 2014. Vers une gouvernance alimentaire locale reliant ville et agriculture : le cas de Perpignan, Géocarrefour, 89, 1, 125-134.

Poulot, M., 2014, Agriculture et acteurs agricoles dans les mailles des territoires de gouvernance urbaine : nouvelle agriculture, nouveaux métiers ? Espaces et sociétés, 158(3), 13-30.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.